La production chinoise de vin ne s’exporte pas

La production chinoise de vin ne s’exporte pas

En savoir plus sur le marché du vin en Chine.

En matière de viticulture, le pays le plus peuplé du monde, la Chine, ne cesse de battre tous les records. La production chinoise de vin est populaire dans son pays mais ne suscite pas la même attention hors de ses frontières.

Quelle est la situation du vin chinois ?

production chinoise de vin

La Chine se place au cinquième rang mondial en production annuelle : 20 millions d’hectolitres. C’est aussi le cinquième pays parmi les plus gros consommateurs de vin au monde et le premier consommateur de vin rouge devant la France. La production chinoise de vin couvre 80% de ses besoins, même si l’importation prend des parts de marché importante, malgré des taxes à 50%.

La constatation la plus probante est que l’attrait pour la production chinoise est très limitée en dehors de ses frontières. Une première raison est le manque d’effort des producteurs chinois en termes de séduction envers les marchés étrangers. Ceci peut s’expliquer par le fait que le marché local est encore au stade embryonnaire, alors que les marchés étrangers sont déjà matures et donc difficile d’implantation pour la production chinoise.

Des problèmes de qualité du vin chinois

L’inégalité au niveau des vins « made in China » qui ne se focalise que sur la quantité se fait ressentir malgré un qualitatif assez bon, un climat varié pour des terroirs divers, le renfort de techniciens et d’investisseurs étrangers comme les Domaines Barons de Rothschild (DBR) dans le Shandong (est) ou LVMH dans le Ningxia. On constatera de plus des efforts faits par la Chine d’améliorer la qualité de son vin en embauchant des œnologues français. Malgré tout, de manière générale, la qualité de la production de vin chinois reste bien en-dessous des attentes des consommateurs étrangers.

L’avenir du vin en Chine

La zone la plus prometteuse en Chine reste encore Ningxia. Cette zone à forte population musulmane a obtenu en septembre 2011 un des prix les plus importants aux Decanter World Wine Awards à Londre. Le mois de décembre de la même année a aussi vu un concours de dégustation donner l’avantage à cinq vins chinois sur cinq Bordeaux vendus au même prix en Chine. Mais des détails contredisent cette situation : le manque de contrôle sanitaire, les scandales alimentaires et l’important marché de la contrefaçon.

Daxueconsulting, analyse de marché en Chine

 

http://www.suddefrance-developpement.com/fr/fiches-pays/chine/vin/production-de-vin-et-exportations.html

http://www.liberation.fr/monde/2012/03/27/chine-sous-l-empire-du-vin_805898

Abonnez-vous à notre newsletter