L’échec d’HTC sur le marché chinois

L’entreprise HTC Corporation s’est développée à grande vitesse ces dernières années en Chine et à l’étranger. En 2011, sa valeur sur le marché a été estimée à 33,5 milliards de dollars et ce chiffre est supérieur à celui de Nokia. Cette marque est connue en Europe et aux États-Unis. Selon des études de marché, HTC occupait 17,1% de part de marché aux USA en 2011.

Mais sur le marché chinois où le marché des smartphones se développe le plus au monde, HTC n’occupe que 3% du marché. Apple et Samsung quant à eux occupent respectivement 9,9% et 18,6% du marché chinois. Malgré le fait que HTC préinstalle les applications telles que Sina Weibo (le Twitter chinois) et Renren (le Facebook chinois) dans leurs produits, le chiffre d’affaires de HTC en Chine n’augmente pas.

Les Raisons

Selon les analyses de certains experts, le problème de HTC est son prix qui ne cible aucun segment de clients. En Chine, le marché de smartphones est bipolaire. Les Chinois préfèrent iPhone et Samsung qui ont leur prix élevé ou des mobiles de marque chinoise qui coûtent moins de 1000 yuans (~120 euros). HTC a ses prix inférieurs à un iPhone ou à un Samsung, mais supérieurs aux prix des marques chinoises. De plus, ces smartphones-là intègrent eux aussi les applications favorites des clients chinois.

En 2016, Taiwan Focus rapporte qu’il y a un manque d’intérêt pour le dernier HTC sortie le HTC 10, le dernier modèle du fabricant et d’un téléphone qui semble être une amélioration en comparaison des derniers téléphones peu haut de gamme de HTC. Au vu du faible nombre de pré-commande des deux grands détaillants en ligne, TMall et Jingong Mall, le 25 avril, les commandes atteignaient seulement 251 unités pour les deux entités. C’est à compter du 25 avril, onze jours après, que les pré-commandes ont commencé dans le pays.

Abonnez-vous à notre newsletter