Le marché des médicaments en vente libre en Chine

Le marché des médicaments en vente libre en Chine

Les médicaments en vente libre (OTC)

Le marché des médicaments en vente libre, appelés aussi médicaments de comptoir ou médicaments OTC (« Over The Counter » en anglais, littéralement « par-dessus le comptoir »), a continué de croître régulièrement et progressivement malgré les difficultés de l’économie mondiale. Selon une étude de Daxue Conseil, « le marché mondial des produits OTC a augmenté de 5 % en 2013, soit une croissance de presque 16 % depuis 2007, avec une valeur d’environ 141 milliards de dollars US ». IMS Health indique que la croissance des ventes OTC a dépassé celle des médicaments vendus sous prescription en 2008. Un certain nombre de facteurs tels que le développement du marché dans les pays émergents, l’apparition de nouveaux canaux de distribution, l’incitation à l’auto-médication par les acteurs du marché, ainsi que l’implantation de marques phares ont entraîné la croissance de l’industrie des médicaments de comptoir. Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine (BRIC) ont des populations importantes et de plus en plus nombreuses, ainsi qu’une classe moyenne en croissance rapide. Cela a eu pour conséquence une augmentation de la valeur des ventes de produits OTC, puisque le pouvoir d’achat et les dépenses ne devraient faire que croître avec le PIB. Bien que ces pays ne disposent pas des régulations et des environnements d’exploitation structurés des marchés développés, les modifications dans la législation d’exploitation et dans les comportements des consommateurs vis à vis du concept OTC devraient fournir une base certaine pour la croissance de ce marché. Les sociétés multinationales devraient tirer parti de leurs associations avec les fabricants locaux, qui ont établi des canaux de distribution dans ces pays, dans le but de compenser la croissance stagnante des marchés matures.

Le marché des médicaments en vente libre en Chine

Un système de santé spécifique à la Chine

Le système de soins sans prescription en Chine est assez différent de celui en vigueur dans les pays développés. Le gouvernement chinois a annoncé en mars 2009 la mise en place d’une série de mesures entrant dans le cadre d’une démarche continue de réforme du système de santé du pays. Ces mesures comprennent le développement des services de santé publique, la levée des restrictions sur les investissements étrangers en Chine continentale, et l’élargissement des services de santé aux zones rurales. Entre 2009 et 2011, le gouvernement y a investit 142 milliards de dollars US. Après la mise en œuvre de ce plan de réformes, le nombre d’habitants des zones à la fois urbaines et rurales couverts par le régime de base d’assurance médicale a atteint 1,32 milliard en 2012.

En comparaison avec les consommateurs du Brésil, de la Russie, de l’Inde, des États-Unis, d’Europe et du Japon, les Chinois semblent être les consommateurs les plus concernés au monde par leur santé. Les ventes annuelles des produits de santé en Chine s’élèvent à plus de 71 milliards de dollars US. Selon une enquête récente datant de 2014, 73 % des consommateurs en Chine sont prêts à payer plus cher pour avoir des produits qu’ils estiment plus sains. Les Chinois aspirent à être heureux, à avoir l’air en forme et à avoir assez d’énergie pour mener un mode de vie actif. Pour y parvenir, l’entretien de leur bien-être et de leur santé physique leur semble essentiel. L’augmentation des revenus des classes moyennes et aisées a entraîné la hausse de la consommation des vitamines et compléments. Selon les prévisions, la vente au détail de produits de santé devrait doubler en Chine pour atteindre 67 milliards de dollars US d’ici 2020.

On remarque des maux communs comme l’insomnie, la fatigue, le manque d’énergie, l’obésité, des troubles de santé fréquents… Ces maladies sont liées au stress et au mode de vie : pression au travail, obligations familiales et longues heures de travail. La fréquence de ces plaintes augmente rapidement, en particulier parmi la jeune génération. Une étude récente de Daxue Conseil indique que 30 % des personnes âgées entre 18 et 24 ans ayant répondu sont victimes de ces maux directement liés à leur mode de vie, contre seulement 18 % des personnes de plus de 40 ans. Conscients des risques pour leur santé, les consommateurs chinois recherchent non seulement des traitements, mais aussi des moyens de prévention. Ils se tournent ainsi vers le sport, l’alimentation et les produits OTC, les considérants comme la solution au bien-être absolu.

Une préférence pour la médecine traditionnelle chinoise

Médecine Traditionnelle ChinoiseLes consommateurs chinois ont une préférence marquée pour la médecine traditionnelle chinoise plutôt que pour les médecines occidentales. Les différentes sortes de médecines traditionnelles chinoises sont populaires parmi les Chinois de tous âges. Ces méthodes séduisent également les consommateurs chinois les plus sophistiqués, les plus avertis d’entre eux étant préoccupés par les effets secondaires des médicaments OTC occidentaux. Néanmoins, certains consommateurs chinois estiment que les médicaments occidentaux sont plus efficaces et plus pratiques que la médecine traditionnelle chinoise. De plus, la plupart des consommateurs chinois préfèrent les produits tout-en-un qui comprennent plusieurs avantages et différentes fonctionnalités, qu’ils considèrent comme étant plus pratiques et justifiant un prix plus élevé. Les ingrédients ou les vitamines ajoutés à certains médicaments sont considérés comme étant artificiels et moins bons pour la santé. La plupart des consommateurs chinois pensent que les aliments bons pour la santé doivent être frais, naturels et biologiques. Une étude de 2014 démontre que plus de la moitié des personnes interrogées craignent que les denrées alimentaires « bonnes pour la santé » ne soient en réalité pas produites comme affiché. Ce manque de transparence et de réglementation stricte, ajouté à une commercialisation agressive, engendrent la méfiance parmi les consommateurs chinois.

Une forte concurrence en Chine

L’environnement concurrentiel en Chine est complexe et variable, cependant avec la compétition féroce des prix entre entreprises nationales et grandes multinationales, les prix au détail des médicaments OTC ont diminué depuis 2005. Le gouvernement chinois a mis en place un contrôle sur les prix et sur l’expansion rapide des moyens de promotion à travers le pays. D’après une étude réalisée en 2014, compte tenu de l’environnement opérationnel en Chine, les entreprises étrangères pourraient s’y implanter en investissant, dans le but d’améliorer leurs capacités opérationnelles et l’efficacité des coûts. Ces entreprises auraient ainsi l’opportunité de collaborer avec des partenaires en Chine, ou bien de faire équipe avec des sociétés locales de biotechnologie et des instituts de recherche. Le gouvernement chinois continuera à privilégier les médicaments génériques afin de poursuivre la volonté de limitation des dépenses de santé. De plus, la limitation des lancements de médicaments brevetés au niveau national et la vague d’expiration de médicaments brevetés contribuent à renforcer le marché des médicaments génériques.

Suivez Daxue Conseil sur Twitter pour connaitre les dernières actualités sur la Chine: (Dernier post sur l’internationalisation du RMB)

Abonnez-vous à notre newsletter