Daxue conseil - Industrie 4.0

L’industrie 4.0 en Chine

L’industrie 4.0

Avec les avancées technologiques, la productivité industrielle a augmenté de façon très significative. Grâce à un effort allemand, une nouvelle expression est ainsi rentrée dans le vocabulaire : l’industrie 4.0. Et la Chine, comme toujours, a sa propre réponse face à cette initiative.

L’invention de la machine à vapeur a été la première industrie à faire fonctionner les usines au 19ème siècle, et c’est avec l’utilisation de l’électricité et des lignes d’assemblage au début du 20e siècle que l’industrie 2.0 est né vient ensuite la production de masse appelée Industrie 3.0 basé sur l’industrie automatisé qui a été développée grâce aux secteurs de l’informatique et de l’électronique, à partir des années 1970. Le monde industriel s’est beaucoup développé mais les progrès réalisés dans la technologie industrielle étaient jusque là plutôt progressive. Aujourd’hui, nous assistons à une quatrième révolution industrielle, une forme de fabrication, appelé Industrie 4.0, avec des usines dites intelligentes. Dans ces usines, les machines et les appareils utilisent des technologies de communication et d’information pour interagir les uns avec les autres à l’aide de protocoles et de processus numérisées. Ces machines intelligentes et connectées ne reproduisent pas seulement un travail répétitif mais prennent des décisions afin d’optimiser les processus intelligemment et de manière semi-autonomes. D’énormes avantages sont alors attendus, en raison d’une plus grande flexibilité, de plus de transparence et d’une meilleure efficacité dans le processus de fabrication. Avec l’industrie 4.0, la production de masse de produits personnalisés à un niveau rentable est possible. Prenons l’exemple des chaussures, avec la production de celles-ci, il ne sera plus nécessaire de proposer qu’une seule formule afin de produire en masse.

Apprendre du pays pionnier: Une coopération avec l’Allemagne sur l’industrie 4.0 en Chine

Selon les économistes, pour survivre sur le marché mondial, les entreprises industrielles vont devoir mettre en œuvre le concept de production connectée et intelligente sur du long terme. Les entreprises et les gouvernements du monde entier travaillent et investissent dans la numérisation de pointe de leurs industries dans le but d’être plus efficace, productif et flexible. L’Allemagne est le pays pionnier dans le développement de l’industrie 4.0. Le gouvernement Allemand investit 200 millions d’€uros afin de soutenir la recherche et le développement dans les universités, les entreprises et les institutions gouvernementales. La vision sur l’avenir de l’industrie 4.0 est déjà utilisé dans certaines entreprises allemandes, tels que SAP, Siemens et Deutsche Telekom. Le gouvernement allemand a renforcé son intention de coopérer avec la Chine dans le développement de la technologie numérique industrielle. Pour la Chine cette coopération ainsi que la mise en place de l’industrie 4.0 en Chine en général est une occasion exceptionnelle. Aujourd’hui, l’industrie en Chine est en pleine phase de transition, de l’industrie de 2.0 vers l’industrie 3.0. Pour exemple, les logiciels et les systèmes d’exécution de fabrication industriels ne sont utilisés que dans 60% des entreprises chinoises. L’automatisation est devenue de plus en plus répandue dans l’industrie en Chine, mais la numérisation est nouvelle pour la plupart de ces entreprises chinoises. La différence entre l’industrie en Chine et celle de l’Ouest est encore élevée. En Allemagne, le ratio dans les usines est d’environ 20 ouvriers à 1 robot industriel, alors qu’en Chine il est environ 10.000 ouvriers. Bien que le secteur de l’industrie 4.0 soit un sujet un peu futuriste pour l’industrie allemande, la Chine à quand à elle besoin de beaucoup investir pour atteindre l’industrie 4.0.

Le gouvernement chinois espère vraiment trouver une solution pour son économie en pleine évolution, ceci est la raison pour laquelle cette coopération entre ses deux gouvernements a une telle importance. La croissance économique en Chine commence à ralentir par rapport aux années précédentes et les salaires des chinois sont en augmentation. En conséquence, l’économie chinoise passe actuellement d’un pays producteur à un pays consommateur. Cette transition exige une nouvelle structure économique pour le pays. Le gouvernement à l’intention de faire de la Chine une super puissance industrielle (工业 强国) pouvant rivaliser avec la technologie et la qualité des pays occidentaux. La mise en œuvre de l’industrie 4.0 en Chine pourrait donc être l’occasion d’atteindre ce statut. Les économistes chinois estiment une augmentation du niveau de productivité allant jusqu’à plus de 30% avec l’aide de l’Industrie 4.0 en Chine., avec la diminution de 60% des pertes de production imprévues.

Le gouvernement Chinois investit dans l’industrie 4.0

Daxue Conseil - Industrie Chinoise

Le gouvernement chinois prévoit actuellement non seulement des investissements dans le développement de l’industrie 3.0 mais aussi dans celui de l’Industrie 4.0. En 2007, Il avait déjà lancé une stratégie pour la numérisation de l’industrie chinoise. L’organisme gouvernemental le plus expérimenté dans ce domaine en Chine est le Ministère de l’Industrie et de la Technologies de l’information (MIIT 工业 与 信息 化 部) qui a fait la promotion de l’intégration de l’industrialisation et de l’information, également connu comme la stratégie 3i. Avec ce renforcement sur le chemin de la numérisation vers l’industrie 3.0, ce programme prévoit également l’introduction de l’industrie 4.0 Les investissements gouvernementaux soutiennent aussi d’autres sujets semblables; comme le développement des robots et celui du cloud computing. Dans certaines régions du pays, ce rêve de l’industrie 4.0 en Chine a touché de près la réalité : Sany (三一重工), le plus grand fabricant chinois de machines, utilise la technologie moderne, avec des machines et des données connexes pour le processus de production. Ces données sont utilisées pour l’optimisation du processus de production. Cependant, la production à Sany est l’un des rares exemples de l’industrie moderne en Chine. Cela pourrait ne plus être le cas dans un futur proche, car de plus en plus d’entreprises chinoises sont attirés par cette nouvelle industrie.

Abonnez-vous à notre newsletter