Les PME françaises en Chine

Les PME françaises en Chine

Les villes préférées pour le PME d’installer leurs entreprises  L’implantation des PME (Petites et moyennes entreprises) en chine à été très dynamiques ces dernières année, à la suite de l’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001. Selon la statistique, les villes préférées pour ces PME en Chine sont les grandes villes chinoises : d’abord Shanghai, puis le Guangdong enfin Pékin. Tandis que le centre et l’ouest de la Chine reste très peu découvert par les PME, sauf certaines villes où il y a des entreprises françaises, telles que Wuhan et Tianjin. La raison pour laquelle que peu de PME choisissent de s’installer dans ces provinces c’est parce qu’ils ont des difficultés accrues d’opérer dans ces endroits, bien qu’elles présentent de fortes opportunités commerciales pour les années à venir.

Les difficultés auxquellles les PME font face en Chine

Par rapport aux grands entreprises, les PME font face aux difficultés encore plus grandes. De nombreux secteurs du marché chinois ne sont pas encore arrivés à maturité, alors que la concurrence s’accroît de la part des entreprises chinoises. Par ailleurs, le développement de la Chine ne va pas toujours de pair avec son ouverture.

En bref

Les PME françaises réussissent bien en Chine, à l’instar des grandes entreprises, mais dans des conditions encore plus ardues. Il est nécessaire et possible de faciliter leur développement , en abaissant les barrières qui se dressent sur leur parcours : l’ouverture du marché chinois se fera de manière progressive, au gré de la volonté des autorités, sur laquelle les demandes étrangères ont un poids tout relatif.

Abonnez-vous à notre newsletter