La Chine : premier marché du commerce électronique transfrontalier d’ici 2020

Grâce a la révolution Internet, il est maintenant possible pour les consommateurs du monde entier d’obtenir des produits ou des services qui sont indisponibles ou trop coûteux dans leur pays d’origine. Ces achats sont réalisés sur des plateformes en ligne : c’est ce qu’on appelle le commerce électronique (ou « e-commerce ») transfrontalier. Selon le site China Internet Watch le leader mondial du e-commerce, la Chine deviendra le premier marché du commerce électronique transfrontalier d’ici 2020.

La classe moyenne chinoise en pleine croissance est le principal moteur de cette transition de la Chine vers un modèle économique davantage axé sur la consommation. Le tourisme hors de Chine, l’usage d’Internet, l’exposition aux marques étrangères, l’aspect pratique des achats en ligne, ainsi qu’une demande croissante de produits étrangers, sont autant de facteurs qui ont participé au boom du commerce électronique frontalier auprès des consommateurs chinois. Le développement du e-commerce en Chine a retenu l’attention du monde entier. Désormais, de nombreuses marques étrangères vendent leurs produits en Chine par le biais des plateformes de commerce électronique transfrontalier. Une étude récente montre que la valeur totale du commerce électronique en Chine est estimée à 5 200 milliards de yuans en 2015, et prévoit une augmentation de 1 300 milliards de yuans en 2017.

En 2016, 40% des consommateurs chinois achètent des produits étrangers en ligne

Daxue Conseil - e-commerce électronique en Chine-commerce électronique transfrontalierUne forte demande existe pour les produits importés tels que les cosmétiques, les soins du corps, l’électronique, les produits pour la mère et le bébé, les habits, les chaussures, les accessoires et les bijoux. Les préoccupations principales expliquant cette demande sont le manque de sûreté et l’aspect non réglementé, voire contrefait des produits chinois. Ceci a ébranlé la confiance des consommateurs chinois, les poussant vers des marques étrangères, généralement réputées comme étant de meilleure qualité. Aujourd’hui, environ 40% des consommateurs chinois achètent des produits étrangers en ligne.

Pour répondre à cette demande grandissante, des plateformes de e-commerce se sont développées telles que Tmall Global d’Alibaba ou JD.com Global. Une des plateformes de premier plan pour la vente mondiale en gros, Tmall Global, relie les fournisseurs et les usines aux clients potentiels (acheteurs ou vendeurs). Cette plateforme permet également d’éliminer la barrière de la langue puisqu’elle traduit tout en anglais. Enfin, elle fournit un moyen de trouver des fournisseurs dans les pays d’Asie Pacifique tels que l’Inde, la Thaïlande, le Bangladesh, le Vietnam, le Pakistan, la Chine, l’Australie, Hong Kong, la Malaisie, l’Indonésie, le Japon, Taïwan, la Corée du Sud et bien d’autres.

Le fonctionnement du commerce électronique transfrontalier

Actuellement, il y a deux façons d’importer des produits depuis les plateformes de commerce électronique :

– le modèle d’expédition directe ;

– le modèle de zones liées à l’importation.

Avec l’expédition directe, les consommateurs achètent à partir de plateformes certifiées, et les produits sont envoyés directement chez eux par transport international. Pour le modèle de zones liées à l’importation, les produits sont envoyés en gros et stockés dans des entrepôts avant d’être envoyés aux clients, après avoir complété l’autorisation et l’inspection des douanes ainsi que les procédures de quarantaine.

Le succès des différents modèles de commerce électronique transfrontalier dépend fortement de la bonne collaboration entre les partenaires de la chaîne d’approvisionnement. Une bonne intégration de l’approvisionnement des produits, de la logistique, des paiements et des services après-vente est essentielle pour éviter toute rupture de la chaîne d’approvisionnement affectant le processus d’achat. Il est important de surveiller le canal d’importation lié, car les détaillants font face à des problèmes de gestion de stock quand les produits importés sont d’abord envoyés aux entrepôts liés avant d’être livrés aux clients. Ainsi, il est essentiel que les détaillants prévoient la demande avant que l’expédition ne commence, dans le but d’éviter tout problème de gestion de stock. Les gouvernements jouent un rôle important en mettant en place des zones commerciales appropriées et en assouplissant les barrières commerciales.

Le commerce électronique transfrontalier offre une nouvelle alternative pour les grands magasins, les petits et les grands supermarchés pour compenser les pertes. La croissance rapide et la concurrence grandissante de ce marché favorisent le développement d’alliances et de stratégies, de façon à ce que les consommateurs puissent avoir des produits du monde entier à leur portée.

L’expertise de Daxue Conseil  sur ce marché

Le commerce électronique transfrontalier est un moyen fiable d’agrandir votre entreprise et d’élargir votre base de clients avec un bénéfice constant. Il dépasse les limites liées à l’emplacement de certaines entreprises, qui n’atteignent qu’un public restreint et local. Daxue a aidé de nombreuses entreprises de commerce électronique transfrontalier à développer leur stratégie à la fois depuis la Chine, et en Chine.

Voir aussi: 

Suivez-nous sur LinkedIn pour recevoir les dernières actualités sur la Chine: Daxue Conseil LinkedIn

Abonnez-vous à notre newsletter