Sport d'hiver en Chine

Industrie du sport en Chine

En Chine, l’industrie du sport prend son envol, boostée par le gouvernement et quelques conglomérats

Alibaba, Wanda Group, Suning Commerce Group… les conglomérats chinois investissant dans l’industrie du sport sont de plus en plus nombreux. Alors que la classe moyenne chinoise s’élargit et que le revenu disponible consacré aux loisirs grandit, le sport est devenu l’un des nouveaux secteurs porteurs de croissance. D’après un rapport du fonds d’investissement China eCapital Corp paru en mai 2016, le secteur pourrait croître à un rythme de 20 % par an durant les dix prochaines années. Plus précisément, c’est la branche professionnelle qui devrait se développer le plus rapidement avec un taux supérieur à 20 % par an tandis que la croissance annuelle du marché du sport amateur récréatif est estimée à 12 %, soit un passage de 1 200 milliards de yuans (environ 165 milliards d’euros) aujourd’hui à 3 500 milliards (480 milliards d’euros) en 2025. Cette croissance est le produit d’une politique gouvernementale résolument tournée vers le marché du sport et de l’investissement considérable de grands groupes chinois.

Ambitions politiques en Chine

L’industrie du sport est officiellement au programme du développement économique chinois depuis l’adoption du treizième plan quinquennal. Ce dernier prévoit que cette industrie pèse 3 000 milliards de yuans (400 milliards d’euros) d’ici la fin de l’année 2020, soit 1 % à 4 % du PIB, contre 0,7 % en 2015, ou encore 5 000 milliards de yuans (environ 700 milliards d’euros) en 2025.

L’un des piliers de cette croissance devrait être les services liés au sport, qui pourraient représenter jusqu’à 30 % du marché. Pour permettre la réalisation de ces objectifs, le gouvernement cherche notamment à éliminer les barrières au développement de cette industrie et encourage l’investissement de capitaux privés dans les infrastructures de sport. Par exemple, le nombre de terrains de football devrait être augmenté à 600 000 d’ici 2025 afin de permettre à la Chine de devenir une véritable nation du football, comme le souhaite très fortement le gouvernement — selon la rumeur, la Chine aurait l’intention d’héberger la coupe du Monde 2030.

Les investissements privés n’ont pas tardé à compléter les capitaux publics, que ce soit dans le domaine des infrastructures, de l’événementiel, ou des produits et services pour la pratique du sport.

Acquisitions de clubs étrangers et de droits de diffusion d’évènements sportifs

Industrie du sport en ChineD’après China eCapital Corp, l’évènementiel est l’un des segments qui promet de générer le plus de revenus grâce aux droits de rediffusion des évènements sportifs professionnels. Ces derniers peuvent en effet se chiffrer à plusieurs millions de dollars. Ainsi, le conglomérat initialement spécialiste de l’immobilier Wanda Group a racheté en 2015 le Suisse Infront Sports & Media, gérant des droits de diffusion de la FIFA, avec la ferme intention de devenir à terme « le numéro un mondial du marketing sportif », d’après Wang Jianlin, président de l’entreprise. Wanda Group n’est pas le seul à s’installer sur ce segment. À peine quatre mois après son lancement en septembre 2015, la nouvelle filiale dédiée au sport d’Alibaba, baptisée Alisport, s’est associée à la National Football League pour rediffuser ses matchs en Chine.

En lien avec les évènements sportifs, Wanda Group a aussi décidé d’investir dans l’acquisition de clubs comme l’Atletico Madrid au capital duquel le conglomérat est monté à 20 % en janvier 2015. Au total au mois de septembre 2016, le groupe aura dépensé deux milliards de dollars dans des acquisitions liées au sport. D’autres grands groupes chinois sont intéressés par le rachat de clubs de foot étranger. On peut citer le Suning Commerce Group, grand distributeur d’électroménager et de matériel électrique, qui a acquis en juin 2016 près de 70 % de l’Inter Milan alors qu’il contrôle déjà le Jiangsu Suning de la Super League chinoise (ce dernier a signé avec le Brésilien Ramires en janvier dernier).

Investissement dans les infrastructures de sport et l’équipement grand public

Dans le sillage des investissements du gouvernement dans les infrastructures de sport, des groupes comme Alibaba (via sa filiale) et Kaisa group ont annoncé la création de fonds d’investissement dédiés. Le fonds de ce dernier, ouvert en septembre 2016, a été doté de 10 000 milliards de yuans pour la construction de stades et autres infrastructures de sport intelligentes, qui peuvent facilement coûter jusqu’à un milliard de yuans à l’unité. Le fonds d’Alisport, annoncé en juin 2016 et qui devrait être doté de 10 milliards de yuans, a un objectif similaire : ouvrir plusieurs centaines de centres sportifs dans cent villes chinoises.

Mais la raison de la création d’Alisport va plus loin que ce fonds d’investissement ou que le rachat des droits de diffusion d’évènements sportifs : à terme, « Alibaba souhaite convertir près de 500 millions (…) d’utilisateurs en sportifs (…). Nos utilisateurs passent généralement leur temps à faire du shopping sur Tmall ou Taobao [les deux principales plateformes d’e-commerce du groupe dédiées aux particuliers], mais nous aimerions aussi leur demander de sortir pour jouer, s’amuser et faire de l’exercice », explique le CEO d’Alisport Zhang Dazhong dans une interview au South China Morning Post. Pour ce faire, l’entreprise a l’intention d’utiliser les centaines de millions de données consommateurs collectées via ses autres plateformes pour encourager ses utilisateurs à devenir des fans de sport (qu’il s’agissent de pongistes, de joueurs de basket ou de badminton) et ainsi leur faire la promotion d’équipement de sports ou d’évènements sportifs.

L’expertise de Daxue Conseil

Dans le secteur du sport, Daxue Conseil a notamment accompagné un spécialiste de l’équipement sportif, une célèbre organisation de tennis ainsi qu’une enseigne de fitness à se développer en Chine. Que vous souhaitiez vous implanter sur le marché chinois ou bien développer votre offre, notre équipe de recherche peut vous aider à identifier la méthodologie la plus adaptée à votre projet. Contactez-nous pour en savoir plus sur le potentiel de votre offre sur le marché chinois.

Abonnez-vous à notre newsletter